AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'hésitez pas à remonter la publicité sur bazzart !
Le Deal du moment : -62%
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et ...
Voir le deal
23.07 €

Partagez
 

 SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Millicent Bagnold

Millicent Bagnold
THE NAME OF JUSTICE

PSEUDO : le staff de PBTB.
LETTRES SECRÈTES : 143
PROFESSION : Ministre de la magie.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyDim 6 Avr - 11:12



second sujet commun

bataille au ministère de la magie



Le discours terminé, Millicent Bagnold remercie ses concitoyens et descend de l’estrade. La ministre est immédiatement entourée de ses gardes sorciers triés sur le volet. Ils sont aurors de formation mais ont tous montrés une incroyable fidélité au ministère. Déjà, les badauds se dispersent pour sortir du ministère. Il est en effet tout à fait impossible de transplaner dans son enceinte. Il y a beaucoup de monde et la confusion règne. C’est alors qu’un éclat de lumière rouge traverse l’atrium et heurte de plein fouet l’un des gardes sorciers de la ministre. Immédiatement, la formation se resserrent autour de la chef du gouvernement magique pendant que le malheureux gis sur le sol, soudain pris de sévères convulsions. Certains sorciers sortent la baguette, d’autres tentent de s’enfuir mais la sécurité du ministère bloque tous les accès. Il est désormais impossible pour l’attaquant de sortir ou pour de potentiels complices de sortir mais ce fait est vrai pour tout les autres sorciers. D’autres sortilèges fusent, personne ne sait exactement d’où mais l’ordre est persuadé d’une chose : ce sont les mangemorts. Et les mangemorts eux, sont persuadés d’une chose… C’est l’ordre. Ou l’un d’eux, agissant secrètement mais peut importe. Personne ne veut mourir aujourd’hui.

EXPLICATIONS : Votre personnage n’est pas l’attaquant, aucun de vous ne l’est et vous ne savez pas qui c’est. Vous constatez que des sorts fusent dans votre direction et décidez de riposter, que ce soit de manière offensive ou défensive. Bientôt, tout ceci tourne en bataille ouverte entre les mangemorts et les membres de l’ordre, mais aussi avec les membres neutres de la communauté magique qui ont décidé de ne pas se laisser assassiner sans se battre. Cette bataille se déroule juste après le discours de Millicent auquel vous avez été invités à répondre précédemment. Il ne s’agit plus ici de placer des mots, juste de rp pour défendre vos personnages. N’oubliez pas qu’il est toujours possible de faire périr votre personnage au combat ! (veuillez noter que dans ce cas vous ne devez pas remplir les cases 'lieux' et 'assassin' étant donné que vous ne choisissez pas lors des intrigues).

Revenir en haut Aller en bas
https://murderouswizards.forumgratuit.be

Andromeda Tonks

Andromeda Tonks
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : inkheart. (ophé)
LETTRES SECRÈTES : 174
AVATAR : meghan ory.
ÂGE : vingt-cinq ans.
PROFESSION : employée au département des jeux et sports magiques.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyDim 6 Avr - 21:18



C’est fou comme tout peut changer en un instant. Quelques minutes auparavant,  Andromeda était là, riant aux éclats avec un viel ami et la seconde d’après, elle plongeait sur le sol pour éviter un éclair rouge qui fusait au travers de la pièce. Un battement de cil. Un souffle. A peine le temps d’une expiration avant que tout ne bascule de la lumière à l’obscurité et dans le chaos. La désolation. Elle poussa un cri en sentant son bras se cogner avec un craquement sur le sol de pierre lisse et dure, lui renvoyant une onde de douleur pure dans tout le bras. Poussant un  cri rageur, la jeune femme se releva en se saisissant de sa baguette de son bras valide, elle balaya la pièce du regard.  Chaos. Les sorts fusaient ici et là en un entremêlement d’éclairs colorés qui s’entrechoquaient dans un bruit sourd tandis que des cris retentissaient de partout autour d’elle. Violence pure. Presque bestiale. Personne ne semblait savoir vraiment vers qui tirer, tout n’était que suspections.  Chaos.

Un sorcier tomba à ses côtés. Avant même de pouvoir se pencher vers lui, Andromeda se plaqua contre un mur, le souffle rauque tandis qu’un sort fusait vers elle. « PROTEGOOO ! » hurla-elle, ses yeux balayant l’assemblée de sorciers combattants pour tenter d’y voir son agresseur, sans y parvenir,  trop de bruit. Trop d’agitation. La jeune femme hésita avant d’éviter un nouvel éclair qu’elle n’évite que de peu.  L’image de sa petite Nymphadora s’imposa à son esprit. Vive. La lumière parmi les ombres.  Non. Elle ne devait pas rester sans rien faire comme ça. Elle savait qu’elle devait se défendre, et attaquer. Malgré le chaos qui l’empêchait de discerner ses cibles. Pour sa survie. Pour sa fille. C’est sur cette pensée que la jeune Black pointa sa  baguette dans la direction d’où avait fusé l’éclair ardent. « STUPEFIX ! » Par Merlin, elle les tuerait tous s’il le fallait. Qu’importe la peur. Qu’importe son bras qui la faisait souffrir.  Qu’importe tout, elle irait jusqu’au bout. Pour Dora.

 

_________________

every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take i'll be watching you. every single day and every word you say, every game you play, every night you stay., i'll be watching you.
Revenir en haut Aller en bas

Ambre Travers

Ambre Travers
COLLATERAL DAMAGE

PSEUDO : LYDIA, aka laure.
LETTRES SECRÈTES : 445
AVATAR : willa holland.
ÂGE : dix-neuf ans, née en 1961 lors d'un mois de janvier.
PROFESSION : employée au sein du département de la coopération magique internationale, au ministère de la magie, au bureau international des lois magiques.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyLun 7 Avr - 16:17



second sujet commun

bataille au ministère de la magie



La jeune Ambre observe autour d'elle, ses prunelles perçantes scrutant chaque recoin de l'atrium. Après avoir lancé un tas d'insanités idiotes, la cadette Travers se poste bien droite, les bras croisés, à regarder Millicent Bagnold terminer son discours, et apprécier les réactions mitigées de la foule. Un regard, pour finalement apercevoir une tignasse blonde qu'elle connaît bien ; Lucius Malfoy, son soit-disant mentor, comme elle le surnommait. Quelques minutes s'écroulent doucement, alors que la jeune Ambre reste plantée là, sans bouger, tout en se construisant un avis sur le discours préalablement établi. Depuis peu de temps, les observations de la jeune femme se sont fondées, jusqu'à ce qu'elle constate que le ministère n'avançait pas, toujours à prendre des mesures inutiles sans pour autant agir. Parler et agir, deux notions bien trop différentes au goût de la jeune femme, et qui semblent même s'opposer quand il s'agit du ministère. Un soupire s'échappe des lèvres pulpeuses de la jeune Ambre, jusqu'à ce qu'elle aperçoive la ministre descendre les estrades avec sa garde attitrée. Puis, tout semble changer, les spectateurs venus assister au discours commencent à prendre le chemin du retour, jusqu'à ce que l'un d'entre eux bouscule Ambre avec force, et sans même se retourner. « Ne vous en faites surtout pas pour moi, vous ne venez absolument pas de m'arracher l'épaule, pas du tout. » lança t-elle, sa voix perçante s’immisçant avec difficulté dans la foule. Puis, tout à coup, un bruit semblable à un coup de tonnerre s'abat dans la salle. Un garde de la ministre s'écroule, sa silhouette enveloppée une fraction de seconde dans un énorme jet de lumière rouge. Ambre observe par dessus son épaule pour voir d'où vient le sort en question, mais rien. Dès lors, plusieurs dizaines de sorciers s'emparent de leur baguette, prêts à se jeter corps et âme dans un combat contre un opposant invisible.

Puis, la rumeur des conversations s'élève dans la salle, produisant un bourdonnement qui s'intensifie à mesure que l'action se déroule. Quelques voix parviennent à Ambre, qui se fait bousculer violemment. « Sales mangemorts, comment osez-vous ?! » lance la vieille harpie à ses côtés. Ambre la regarde, abasourdie. Puis, elle sort sa baguette et se prépare à lui lancer un sort, lorsqu'elle remarque qu'elle n'était pas la destinataire de cet remarque sifflante. Puis, tout à coup, un échange de sortilèges se lance. Quelques sorciers tombent, certains pris d'étranges convulsions, d'autres simplement assommés le temps de quelques secondes. Puis, une femme à l'épaisse crinière brune vient se poster devant Ambre, un air assoiffé de sang accroché au visage. On aurait presque dit qu'elle voulait lui sauter à la gorge. Sortant sa baguette magique, cette dernière la pointe vers Ambre, et commence à prononcer quelques mots inaudibles, ressemblant étrangement à : « Expelia... » mais tout à coup les sens de la jeune Travers s'affolent. S'efforçant de se souvenir de ses cours de défense contre les forces du mal, et de ce qu'elle a lu dans certains grimoires, ses lèvres se mettent à s'agiter dans tous les sens. « Incarcerem ! » A peine eut-elle le temps de lancer le sort, que deux épaisses cordes sortent de sa baguette pour s'enrouler autour de la silhouette de la sorcière. Puis, un homme qui s'était posé à côté d'elle quelques secondes auparavant se met à crier : « Finite Incantatem ! » avant de s'enfuir à toute vitesse. Les cordelettes se mettent alors à se dénouer, jusqu'à disparaître en un tas de cendres fumantes. Bien embêtée, Ambre se prépare à toute éventualité, lançant avec force : « Protego ! » pour créer un épais bouclier bleuâtre autour d'elle. Son adversaire la dévisage longuement, et se met à rire. Le bouclier a beau être efficace, il n'est pas éternel, et bien vite, le luminaire accroché autour des deux femmes se décroche avant de tomber entre elles, dans un fracas abominable. Un sortilège non prononcé lancé par cette dernière. Mais, profitant de ce brouhaha incessant, Ambre rassemble son courage. « Confundo ! » Dès lors, la sorcière adverse semble avoir les idées troubles, et son regard se dirige vers un sorcier à côté d'elle. Elle se met alors à l'attaquer, et un sourire démoniaque étire les traits de la jeune Ambre. Lancer ses propres problèmes sur un autre a toujours été sa spécialité.


_________________

∞ we were born to die, don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough and the road gets tough, i don't know why. keep making me laugh, let's go get high. the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMar 8 Avr - 8:19





Ted se tenait dans l'ombre depuis le début du discours, dans un coin sombre de l'atrium. Il n'avait jamais été un fervent admirateur de la ministre, et, de façon générale, du ministère. Les paroles de la ministre, qui lui semblaient bien illusoires, ne semblaient pas l'atteindre. Le sorcier jouait nerveusement avec sa baguette magique, songeant qu'il aurait préféré être avec Nymphadora en ce moment même. Ou avec sa mère. Où était cette dernière d'ailleurs ? Ted savait qu'elle était présente aujourd'hui, mais il ne parvenait pas à apercevoir sa familière silhouette. Il balaya une nouvelle fois la salle du regard, espérant apercevoir son épouse, mais sans succés. Son regard s'arrêta sur un vieux sorcier qui lui sembla bien confiant, bien trop confiant. Plissant les yeux, Ted l'observa davantage, avec plus d'intensité. Celui-ci avait le regard furtif, balayant lui aussi la salle de ses yeux  perçants, comme s'il attendait quelque chose, un signe ou un signal.C'est à cet instant précis qu'une forte détonation se fit entendre, et, ne prenant même pas le temps de réfléchir, Ted se lança au sol, évitant un sortilège de justesse. Que se passait-il ? Mais il connaissait déjà la réponse, l'image de l'homme douteux le frappant de plein fouet. Il regarda autour de lui. Des sorts fusaient dans tous les sens, des sorciers criaient, d'autres pleuraient, d'autres restaient figés sur place, abasourdis. Il se remit péniblement debout, se massant la cuisse droite, puis s’avança dans le chaos, bien décidé à se battre.

« Incarcerem ! ». Le sort avait fusé à un mètre de lui. La petite voix qui avait lancé le sortilège fut comme un coup de poignard pour Ted, elle paraissait si enfantine. Mais Ted réagit immédiatement et libéra la pauvre femme de ses cordes, avant de s'enfuir, évitant ainsi un nouvel éclair rouge qui frappa le mur devant lequel il se trouvait quelques secondes auparavant. Il arrêta sa course brusquement et sentit la panique l'envahir. Où était sa femme ? Était-elle blessée ? Ou pire ? Il chassa immédiatement cette pensée macabre de son esprit. Non, Andromeda était forte. Il reprit sa course folle à travers cette anarchie, cherchant désespérément du regard la femme qu'il aimait.

 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMar 8 Avr - 11:37


young blood

❖ ❖ ❖


La douce se tenait à l'écoute du discours de la ministère avec un air d'approbation, peut distraite. Elle se concentrait pour essayer d'être d'accord avec elle. En sortant, elle avança dans les couloirs, l'espoir de trouver Peter ou même un de ces amis à lui, ou même elle. Elle entendit soudain une détonation qui fit décrocher le battement de son coeur, se jetant soudainement au sol pour éviter que le sortilège ne la touche, même si elle n'était pas visée. Elle remarqua l'auror au sol non loin d'elle, un des gardes de la ministre. C'était son destin, devenir auror. Mais elle ignorait si elle serait capable de mourir pour la ministre, une dirigeante qui joue avec la vie des gens sans vraiment s'en rendre compte. Emmeline était pro-Dumbledore et aurait aimé qu'il prenne le ministère sous son aile. C'était un homme de parole dont elle pouvait avoir confiance. Elle se releva aussitôt avant de voir la foule partir en courant. Les mangemorts. Ils attaquaient, elle en était certaine. Son sang ne fit pas de tour pour s'échauffer et elle bouillonna avant de sortir sa baguette sous le feu de l'action. Elle serait une victime si elle restait au sol et ne défendrait aucunement l'ordre en restant au sol à se cacher. Peter. Cette pensée arracha ses pensées. Serait-il cacher, recroqueviller sur lui en souffrant en silence. Elle ne remarque pas que la foule la poussait à cette pensée et elle ignorait d'où provenait les attaques. Elle tourna la tête et se projeta sur une personne en lançant un protego pour lui éviter un sortilège, avant de se relever sur-le-champ. Elle ne devait pas perdre ses moyens. Non, c'était une membre de l'ordre. Une grande duelliste, c'était son domaine. Mais pas dans une foule aussi vaste avec un grand nombre de sorcier inconnu. Emmeline dut rouler plusieurs fois au sol pour éviter un nouveau sortilège, son coeur battait. Elle frémit, remarquant la présence qui lui courrait après. Un mouvement de cheveux tourna autour de sa tête pour apercevoir celui qui aurait pu causer sa mort. « Stupéfix ! » Hurla-t-elle en poussant la chevelure brune de son visage qui lui masquait la vue. Elle trébucha rapidement et se fendit dans la foule avant d'essayer de reprendre son souffle. La baguette armée, elle ne lançait que des sorts de protection avant de voir au loin un visage qu'elle connaissait, plutôt paniqué. « Ted !» Elle piqua une course plus rapide pour le rejoindre, la baguette armée en collant son dos contre le siens, lui signalant sa présence et sa défense. Après tout, c'était un membre de l'ordre, il fallait s'entraider. Son coeur allait s'arracher, elle ne s'arrêtait jamais, trop volage et puissante, il fallait qu'elle continue ce combat, inlassablement.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMar 8 Avr - 17:46



Secon sujet commun.

Seule la dose fait le poison.


Bellatrix était activement recherchée. Le ministère tentait de l’attraper, mais malheureusement pour eux, Lestrange avait appris à se cacher, à devenir une ombre dansante autour d’un feu de joie, que personne si ce n’est-elle peut-être, ne voyait. Elle était la reine noire, cachée dans l’ombre de la tour, et pour tenter de gagner la partie, il faudrait plus que quelques pions tels que des aurors pour l’attraper. S’ils avaient déjà du mal à retrouver des novices, retrouver la jeune femme restait presque impossible. C’est donc avec ce besoin oppressant de se moquer de ces incapables qu’elle était venue en ce lieu. La fête était finie, mais elle voulait voir qui avait pris la peine de se déplacer en ce jour rayonnant. Par Salazar, qu’elle détestait ces jours ou tout le monde souriait plus que de permis. Si déjà d’habitude, elle avait du mal à l’accepter, cela virait à l’excès aujourd’hui. Espérant calmement que les choses qui grouillaient à l’intérieur se calmeraient, elle posa sa capuche sur son crâne et s’avança. Le discours se finissait quand elle s’adossa au mur, fixant chacun de ses camarades avec un sourire malsain. Elle put alors poser ses yeux sur son oisillon favori, qui répondait au  nom d’Ambre, mais aussi ce qui semblait être le mari de sa sœur Cissy. Voilà longtemps qu’elle ne les avait pas vus. Soit. Sa sœur n’irait jamais le lui reprocher, et ce n’est pas comme-ci leur bonheur grandissant intéressait vraiment l’aînée Black. Bellatrix se pencha sur le côté, dans un réflexe rapide, en voyant un sort fuser. Elle le contra finalement d’un mouvement de baguette, sans trop comprendre. Elle était encapuchonnée, et n’avait rien fait –pour une fois-. C’est en sentant sa mâchoire se crisper qu’elle finit par relever les yeux. La folie régnait. Ils s’attaquaient tous, et s’entre-tuaient. L’ordre ne pouvant faire le boulot seul avait sans doute préféré une guerre civile à des assassinats. Faibles et pathétiques. Vexée qu’une petite sorcière tente de l’attacher, Bella murmura un sort à peine audible qui fit pourtant son effet. « Expulso ! » Une légère –voire minuscule- explosion retentit aux pieds de la sorcière, qui étouffa un cri et s’échappa, laissant une Bellatrix sur sa faim. Et dire qu’elle avait voulu s’amuser un peu. Voilà que sa victime s’échappait. Se redressant, elle commença à contrer distraitement les quelques attaques qui l’atteignaient, tout en fixant l’assemblée. Elle était assez éloignée, et n’avait pas à se battre excessivement, pour son plus grand malheur sans doute. Voir un peu de sang couler ne serait pas de refus. Voilà trop longtemps qu'elle n'avait pas senti l'odeur nauséabonde des cadavres. Il était temps de remédier à cela ... 

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyLun 14 Avr - 9:22





«  Ted !» Une voix familière. Une voix dont il en appréciait habituellement la mélodie, mais pas en cet instant de panique, pas en cet instant où le chaos régnait en maître, observant la scène en riant. Il sursauta et tourna la tête si brusquement qu'il en entendit son cou craquer. Le temps qu'il y comprenne quelque chose, Ted sentit la présence d'Emmeline dans son dos. Il entendait son souffle court, sa respiration haletante. Et il n'aimait pas cela du tout, Emmeline devait partir d'ici, s'enfuir au plus vite. Bien sur, il n'était pas sans savoir que la jeune fille venait de rejoindre l'Ordre, mais Ted détestait cette idée, il détestait la savoir en danger quand elle partait en mission, il détestait savoir qu'elle risquait sa vie. Le sorcier s'était toujours senti très proche de cette gamine, il voulait la protéger à tout prix, comme il voulait protéger Andromeda et Nymphadora. Il ne se l'expliquait tout simplement pas, c'était ainsi.
Il sentit les longs cheveux d'Emmeline lui frôlant la nuque. Il mourrait d'envie de la sermonner, de lui dire de rentrer chez elle, de fuir au plus vite. Mais était-ce réellement utile ? Ted réfléchit très vite et en vint à la conclusion que, même s'il disait quelque chose, cela ne changerait rien à la détermination d'Emmeline de se battre, il le savait. Ainsi décida-t-il d'économiser sa salive et de protéger la jeune Vance du mieux qu'il le pourrait. Il vit un éclair rouge jaillir dans leur direction, et réagit au quart de tour, entraînant Emmeline au sol avec lui. « Tout va bien ? ». Emmeline semblait sous le choc, mais elle était en vie. Il poursuivit, sans même lui laisser le temps de répondre : « Il faut qu'on sorte d'ici, et vite. » Même s'il avait plutôt pensé : Il faut que tu sortes d'ici. Mais ils n'avaient pas de temps à perdre, partout autour d'eux des corps gisaient, blessés. Soudain, il l’aperçut. Andromeda. Elle semblait se battre contre deux mangemorts à la fois. Sentant toujours la présence d'Emmeline tout contre lui, Ted sut ce qu'il fallait faire. Il se haï pour avoir eu cette idée, mais Emmeline était bien là, et Ted savait qu'elle était très douée. « Viens, on va botter le cul de quelques mangemorts ! », et il l’entraîna en direction du combat de sa femme, les yeux remplis de haine.

 
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMar 15 Avr - 21:28

Il avait glissé une main dans sa poche, ses doigts jouaient avec sa baguette alors que Remus observait la scène devant lui. La ministre était en train de leur faire le discours pour lequel ils s’étaient tous déplacés. Même lui. Lui qui n’aimait pas la politique parce que, probablement, elle ne l’aimait pas non plus. Il ne croyait pas grand-chose à ce que cette femme racontait. Pour lui, il n’était plus que temps de se battre et de protéger le plus de monde possible. Le sorcier fit demi-tour quand le discours fut terminé, il ne souhaitait pas s’attarder entre ces murs. Il vit au loin Andromeda, une sorcière de l’ordre qu’il ne connaissait à vrai dire pas. Il avait entendu parler d’elle car elle était une Black… Jadis. La cousine d’un de ses meilleurs amis. Une autre pure qui avait pris le risque de se détourner de l’idéologie folle des siens. Il admirait les gens comme ça même si il avait du mal à leur faire confiance. Même si Dumbledore leur faisait confiance… Peut être que ça allait changer. Peut être un jour se fierait-il à d’autres jugements que les siens. Il accéléra le pas, pas pour rejoindre la sorcière mais surtout pour sortir de là mais un bruit attira son attention. Il pivota juste à temps pour voir un des gardes sorciers tomber à terre. Il ne fallu pas plus que ça pour qu’il sorte sa baguette. Il n’était certes pas auror mais ses réflexes étaient assez bons. Très vite, c’est l’anarchie. Les gens ne savent pas sortir et on ne sait surement pas entrer non plus. La sécurité du ministère… Remus jura et évita de justesse un sortilège qui fonçait droit vers lui. Il ne riposta pas en attaquant, mais lança un sortilège de protection. A nouveau, son regard se posa sur Andromeda. Il s’approcha d’elle, c’était la seule membre de l’ordre qu’il voyait pour le moment. « Il faut que tu t’éloignes ! » Il avait entendu maintes et maintes fois parler de ses deux terribles sœurs. Et de sa fille. Et si les deux autres Black étaient là et qu’elle décidait de priver leur nièce mêlée d’une mère traitresse à son sang, hein ? Il n’eut pas le temps d’argumenter qu’il dut déjà la tirer par le bras pour éviter un sort. « Impedimenta ! » et le coupable s’envola valser quelques mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptySam 19 Avr - 4:31



Peia leva les yeux au ciel à la vue du respect obséquieux qu’affichait sa mère, tandis que la Ministre achevait enfin le discours mortellement ennuyeux pour lequel elle avait jugé bon d’imposer un déplacement à la communauté sorcière. « Enfin », ne put-elle s’empêcher de souffler entre ses dents en se détournant dans le but évident de prendre la poudre de cheminette – mais un énième coup de coude dans les codes l’arrêta. Pas pour lui ordonner silencieusement de se taire ou de cesser de gesticuler impatiemment, cette fois. « Nous devrions profiter de l’occasion pour féliciter quelques-uns de ces fonctionnaires dévoués et leur témoigner notre reconnaissance, vis-à-vis des efforts considérables qu’ils font pour maintenir l’ordre. » La remarque avait été énoncée d’une voix suffisamment haute pour être entendue, bien qu’elle fût tout sauf sincère. Peia se fendit d’un sourire et acquiesça, consciente des regards méfiants qui pesaient sur sa famille et elle – pro-sang-purs reconnus sur lesquels pesait une méfiance certaine. Mais ils n’eurent pas le temps de se frayer un chemin jusqu’à leurs cibles déjà assaillies par les journalistes : un sort fusa soudain, suivit d’un autre – et ce fut le chaos. La jeune femme fit immédiatement glisser dans sa main la baguette qu’elle gardait dans un étui accroché à son poignet et eut tout juste le temps d’ériger un bouclier, contre lequel s’écrasa un sort perdu. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, mais les mots moururent sur ses lèvres : les mouvements de foule l’avaient séparée de ses parents et de son frère. Les quelques secondes qu’elle s’accorda pour faire ce constat l’empêchèrent de voir un homme propulsé par un sort échouer dans sa direction, et il la percuta de plein fouet, lui faisant heurter le douloureusement mur de pierre. « Oppugno ! » - s’exclama-t-elle en se retrouvant dans le champ d’une sorcière au regard mauvais, bien que quelque peu confus. Un nuage d’oiseaux agressifs fondit vers elle tel un essaim furieux et tandis qu’elle se débattait contre ses attaquants dotés de plumes, Peia s’empressa de la désarmer. La baguette de la femme disparut dans la masse des sorciers paniqués et l'ancienne Serpentard releva la sienne, prête à faire face à un nouvel assaillant.

Revenir en haut Aller en bas

Mordaena Iskrov

Mordaena Iskrov
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : Slaythemall. (Sue)
LETTRES SECRÈTES : 70
AVATAR : Kaya Scodélario
ÂGE : 25 ans
PROFESSION : Auror

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMer 23 Avr - 13:42



Only the dead can kill me

Protego...



La jeune femme était tapie dans l’ombre. Méfiante, comme toujours. Pendant que ses acolytes se tenaient aux côtés de la ministre. Mordaena écoutait attentivement le discours de la jeune femme.  Comme à son habitude, elle voulait être ferme et convaincante. Pourtant, il y avait quelque fois des choses qui l’agaçaient, Millicent Bagnold, ne disait pas toujours la vérité. Peut-être pour ne pas effrayer encore plus le monde magique. Mais ce trait là ne plaisait pas à la jeune femme.
Elle scruta les alentours, détaillant chaque personne présente Elle reconnut quelques membres de l’Ordre, méfiant eux aussi. Puis elle distingua un homme sourire étrangement. Ce n’était pas un sourire bienveillant, non, plutôt un sourire machiavélique.  Soudain, un retentissement qui fit trembler le sol retentit. Un éclair d’un rouge vif traversa la majeure partie de la salle, droit sur l’atrium et heurta un membre du personnel du ministre. Mordaena détourna les yeux de l’homme au sourire, en s’attardant sur la ministre. Son devoir était de la protéger.
Les mangemorts sortaient de leur tanière par centaine. Elle s’attarda sur la ministre. Elle la vit descendre en vitesse de l’estrade entourés de quelques Aurors. C’est alors qu’elle vit une femme hideuse fondre sur eux. Mordaena brandit sa baguette et lança : « Stupéfix ! » Un éclair de lumière rouge jaillit, et frappa de plein de fouet le corps du mangemort, heurtant le bord de l’estrade.
Les sors fusaient de tout les côtés, les cris ahurissants des sorciers remplirent la salle de terreur. Quand soudain, Mordaena reconnût une tête familière. Elle se mit à courir le plus vite possible évitant les sorts qui fusaient vers elle. « AVADA… » Mordaena lança aussitôt « Protego ! » Le mangemort n’eut pas le temps de finir son sortilège. C’est alors qu’elle reconnût sa sœur, Anya.


_________________
© TAZER.

Slay them All
So you wanna play with magic Boy, you should know what you're falling for. Don't make me your ennemy.Are you ready for? Ready for? A perfect storm?.
Revenir en haut Aller en bas

Anya Iskrov

Anya Iskrov
COLLATERAL DAMAGE

PSEUDO : Nex'
LETTRES SECRÈTES : 51
AVATAR : Tatiana Maslany
ÂGE : 22 ans

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 24 Avr - 11:18



SUJET COMMUN

Explosions on the day you wake up needing somebody and you've learned ; it's okay to be afraid.


Elle avait eu beaucoup de mal à trouver l’entrée du Ministère de la magie, et avait dû demander à plusieurs passants. Bien sûr certains, les moldus, l’avaient regardé comme si elle était folle, d’autres s’étaient contentés de l’ignorer, et enfin un vieil homme avait fini par lui indiquer la cabine téléphonique, et le code d’accès. Cela faisait 3 jours qu’elle voyageait pour arriver jusqu’à Londres, elle avait pris plusieurs trains, le bateau où elle avait eu le mal de mer, et de nouveau le train pour enfin poser les pieds dans  la capitale. Elle avait peu mangé, ne s’était pas lavée depuis 3 jours, elle était emmitouflée dans une grosse parka, un bonnet sur la tête pour cacher la misère qu’étaient ces cheveux, en résumé, elle faisait peine à voir et son ventre grognait de faim.
Arrivée dans la cabine, elle composa le numéro qu’elle avait maladroitement noté sur sa main, et elle  se mit soudainement à descendre. Elle espérait que Mordaena serait là, sinon elle n’avait aucune idée de l’endroit où elle pouvait se trouver. De toute façon elle ne pouvait que la trouver ici, c’est une auror, et les auror travaillent au Ministère de la magie.

La cabine s’arrêta soudainement, et la porte s’ouvrit sur un grand hall au carrelage noir, de grandes statues trônant au milieu de la vaste salle, et grouillant de centaine de personnes pressées, les bras chargés de dossiers. Anya s’avança, tentant de se frayer un chemin parmi toutes ces personnes, seulement elle n’avait aucune idée de la direction à prendre. Tout d’un coup, tout le monde commença à s’approcher d’une grande estrade, un brouhaha incessant envahie la salle, et une femme blonde prit la parole. Anya écouta son discours d’une oreille distraite, peu intéressée, cherchant sa sœur des yeux. Mais elle ne la voyait pas.
Le discours prit fin, les discussions reprirent, et tout d’un coup un sort fusa sur l’un des hommes à côté de la femme sur l’estrade. Tout se passa très vite, Anya n’eut pas le temps de comprendre quoi que ce soit, qu’on la poussa sur un côté. Les groupes commencèrent à se former, et la jeune femme se douta que des mangemorts attaquaient le ministère. Rapidement, elle attrapa son sac à dos, et chercha sa baguette qu’elle avait glissée dans une poche. Mais alors qu’elle redressait la tête, un mangemort pointait sa baguette vers elle. Tétanisée, elle l’entendit prononcer les premières syllabes du sortilège de mort, et sortant de nulle part, sa sœur s’interposant entre eux, cria un :

« PROTEGO ».

Anya eut du mal à croire que c’était bien sa sœur devant elle. Mordaena ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit, qu’elle la tira dans un coin de la salle, loin des sortilèges qui fusaient de toute part.

« Mordeana ! Comme je suis contente de te … »

Mais elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que sa sœur se retournait pour se battre contre les mangemorts. Anya attrapa enfin sa baguette, referma son sac à dos, et se tint à l’affut du moindre sort qui la viserait. Sa sœur restait devant elle, envoyant le plus de sorts qu’elle pouvait sur les mangemorts, tandis qu’elle, elle était incapable de faire le moindre geste, incapable de savoir quoi faire. Elle avait toujours été mauvaise en défense, en sortilèges, elle n’avait jamais eu l’esprit vif, le mouvement facile, et elle le regrettait, parce qu’elle était incapable de se défendre toute seule.


_________________
**
The girl with a broken smile ◈
▽ Wanna hear your beating heart tonight before the bleeding sun comes alive. I want to make the best of what is left, hold tight. And hear my beating heart one last time before daylight.
Revenir en haut Aller en bas

Mordaena Iskrov

Mordaena Iskrov
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : Slaythemall. (Sue)
LETTRES SECRÈTES : 70
AVATAR : Kaya Scodélario
ÂGE : 25 ans
PROFESSION : Auror

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyVen 25 Avr - 19:25



Only the dead can kill me

Protego...




Mordaena prit sa sœur par le bras, l’entraînant dans un coin reclus de tout ce chaos. Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? se demanda-t-elle.

« Mordeana ! Comme je suis contente de te … »


Puis sans même prendre le temps de lui répondre, de nouveau, un mangemort fit irruption brandissant sa baguette :

« Endo… »
« Expelliarmus ! » rugit-elle.

La baguette du mangemort fut projetée un peu plus loin de l’homme, au milieu du champ de bataille. L’homme fut furieux de s’être fait désarmée aussi vite et surtout par une femme. La jeune femme sentait la haine de son agresseur.  L’homme prononça :

« Acio baguette ».

La baguette réapparut dans ses mains dans un brouillard dense. Soudain l’homme sous la colère, s’écria :

«  AVADA KEDAVRA »

De chance, le mangemort n’était pas bon lanceur, le jet de lumière verte frappa le mur derrière la jeune femme. Aussitôt, rouge de colère, elle lança :

« Sectumsempra »

Même si elle n’était pas autorisé à faire ce sortilège, elle en était contrainte afin de sortir sa sœur du ministère. L’homme tomba à terre, et de gros tremblements lui prirent. Son sang se déversait en quantité sur le sol. Elle regarda autour d’elle, les sorts fusaient de plus en plus, et les mangemorts se faisaient de plus en plus nombreux. Mordaena avait peur pour sa petite sœur. Elle jeta un coup d’œil derrière elle. Anya était pétrifiée par la peur, serrant son sac à dos comme si sa vie en dépendait.
La jeune femme attrapa sa sœur et la traina en dehors du champ de bataille. Mordaena essaya de se frayer un chemin parmi la foule sans se faire attaquer. Soudain, elle vit que les portes des toilettes des femmes étaient encore ouvertes. Elle fonça à l’intérieur de la pièce fermant la porte à double tour. Elle indiqua à sa sœur d’entrée dans les toilettes. Avant de partir, Mordaena s’exclama :

«  Il faudra que tu m’explique la raison de ta présence ici. »

Puis, lorsqu’elle tira la chasse d’eau, elle fut aspirée à l’intérieur des toilettes.



_________________
© TAZER.

Slay them All
So you wanna play with magic Boy, you should know what you're falling for. Don't make me your ennemy.Are you ready for? Ready for? A perfect storm?.
Revenir en haut Aller en bas

Andromeda Tonks

Andromeda Tonks
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : inkheart. (ophé)
LETTRES SECRÈTES : 174
AVATAR : meghan ory.
ÂGE : vingt-cinq ans.
PROFESSION : employée au département des jeux et sports magiques.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptySam 26 Avr - 16:43



Comment en étaient-ils arrivés là ? Un instant plus tôt, tout n'était que calme et silence, puis la seconde noirceur et tempête. Les sortilèges pleuvaient de toutes parts, éclatant dans des explosions de lumière vives et colorées qui apportaient à l'immense salle une clarté étrange. Partout, on entendait l'écho des cris qui se mêlaient au bruit sourd des explosions. Tout n'était que mort. Tout n'était que chaos. Déjà, quelques corps jonchaient le sol, blessée ou morts, la jeune Black n'avait pas le temps de l'observer. En effet, Andromeda évita de justesse un éclair vert qui alla se perdre contre le mur dans une pluie d'étincelles, avant d'elle même attaquer d'un stupefix informulé, son souffle saccadé tandis que le lanceur fut projeté plus loin, s'écrasant contre le mur dans un craquement sinistre. Andromeda lança quelques autres sortilèges, se baissant pour éviter un sort de désarmement tandis que ses yeux balayaient fébrilement les combattant, à la recherche de visages connus. Un peu plus loin, son vieil ami Stan combattait avec férocité un mangemort qui s'écroula, visiblement victime du sortilège du saucisson, son collègue lui adressa un clin d’œil rapide, avant de se précipiter vers une sorcière du ministère qui venait de se voir désarmée par un mangemort large comme une armoire à glace. « Stan soit prudent vieux fou ... »  murmura-elle avant de bondir pour éviter un nouveau sortilège, se mordant les lèvres pour tenter d'atténuer la douleur de son bras gauche qui fusait en une onde vive et aiguë. Elle cherchait Ted des yeux, fébrile. Son coeur battait la chamade, priant tous les dieux pour que rien ne lui arrive. « Il faut que tu t’éloignes ! » Elle se retourna vivement, baguette pointée sur l'origine de la voix avant de l'abaisser lentement en reconnaissant Remus Lupin, un membre de l'ordre qu'elle ne connaissait que comme étant l'un des meilleurs amis de son cousin Sirius. Elle s'apprêta à répondre lorsque le jeune homme l’attrapa par le bras pour éviter un sortilège qui fusait vers eux, envoyant ensuite valser plus loin son lanceur d'un sortilège. « Bien joué ! » lança-elle dans un souffle, adressant un léger sourire à Remus qui s’effaça aussitôt, remplacé par une expression de farouche détermination. « Je ne fuirais pas. Je refuse. » déclara-elle. Décidée. Jamais elle ne fuirait, jamais. Pas en sachant que d'autres membres de l'ordre se battaient avec fougue pour défendre leurs vies. Pas en sachant que Ted était là, risquant sa vie. Jamais. Un sortilège fusa vers eux, qu'elle para d'un sortilège de protection informulé. Rien n'avait plus d'importance. Ni son bras qui la faisait souffrir. Ni les corps qui s’amoncelaient. Rien. Seule la détermination farouche de combattre pour ses idéaux.  Et pour sa vie. Son regard se posa alors vers un corps, non loin de là. Une jeune stagiaire du ministère qui était à peine sortie de Poudlard, toujours souriante et agréable, avide d'apprendre et de bien-faire. Une gamine, étendue sur le sol, son visage juvénile figé dans une expression de terreur, à jamais. « Ces sales fils de goules paieront pour ça. » dit-elle d'une voix lugubre, ses doigts serrant sa baguette avec tant de force que de légères étincelles écarlates en sortaient. Tout n'était que chaos.

 

_________________

every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take i'll be watching you. every single day and every word you say, every game you play, every night you stay., i'll be watching you.
Revenir en haut Aller en bas

Sirius Black

Sirius Black
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : .sweet emotion aka justine, ju, la bretonne
LETTRES SECRÈTES : 151
AVATAR : ben barnes
ÂGE : vingt ans à peine, bien jeune sorcier engagé dans l'ordre, il a tendance à oublier sa jeunesse tant la situation est grave
PROFESSION : auror, brigade de tireur d'élite de la baguette magique

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyDim 27 Avr - 10:07



 
« Les fous sont aux échecs les plus proches des rois.  »

Sirius avait sortit sa baguette au moment même que le garde ne s'effondre. Le temps d'un souffle, et l'ordre qui régnait lors du discours millimétré de la ministre de la magie n'était plus. Balayé, dans une cacophonie de sortilèges, véritable feu d'artifice aux couleurs criardes. « Bouse de dra ... » Il n'eut pas le temps d'achever son juron, un éclair rouge passant si près de son visage qu'il en sentit la chaleur. Sa prise sur sa baguette se raffermit, tandis qu'il la pointait vers son agresseur. Son visage d'aristocrate tendu dans une intense concentration - mais ses yeux restaient malicieux. « Impedimenta ! » Lança-t-il avant d'observer autour de lui. Le jeune auror croisa le regard d'Andromeda. Il lui adressa un clin d'oeil avant de lancer quelques stupefix informulés. Se souvenant des conseils de Maugrey, qui avait fait partie de ses formateurs lors des trois années où il avait apprit le métier d'auror. Il jura. Les sortilèges étaient si nombreux que la scène lui semblait floue, il peinait à reconnaître des visages dans cet ensemble désordonné de silhouettes et d'incantations. «  PROTEGO ! » Fit-il pour éviter d'être stupefixié. Il n'avait même pas vu d'où venait le sortilège. Le combat s'annonçait difficile, il était impossible de savoir qui attaquer, et qui protéger. « Par Merlin. » Marmonna-t-il pour lui même, ses phalanges blanchissant tant il serrait sa baguette dans sa main.


« AHHHHHHH » Black poussa un cri quand un sortilège doloris l'atteignit en plein ventre. tremblant de douleur, il se redressa, pointant sa baguette vers la sorcière qui l'avait attaqué. « Lashlabask ! » Des étincelles brûlantes s'échappèrent de sa baguette, se retournant pour affronter un autre mangemort, qui manqua de lui lançer un sortilège de mort, qui Sirius évita en lui lançant un Silencio informulé. C'est alors qu'il aperçu la voix de Remus. Immédiatement, l'auror se précipita vers lui. « Tu pensais quand même pas pouvoir t'amuser sans moi Lunard ! » Fit-il en se plaçant dos à son meilleur ami, enchaînant les sortilèges. Devant et derrière eux, partout, se trouvaient les victimes de cette attaque. Il reconnu des personnes qu'il connaissait, qu'il fréquentait au ministère. Sirius jura de nouveau, ses sortilèges se faisant plus puissants à mesure que sa colère enflait. « Stupefix ! » Lança-t-il avant de s'immobiliser. Un instant. Le temps de croiser son regard sombre. Il frémit en devant Bellatrix, sa cousine tant détestée, qui avait rejoint les forces du mal. Un tremblement agita sa mâchoire, trahissant la haine qui le brûlait, tandis qu'un éclair rouge s'échappait de sa baguette.

_________________
- i'm yours -
Je n'avais pas vu que tu portais des chaînes. À trop vouloir te regarder, j'en oubliais les miennes. Tu viendras longtemps marcher dans mes rêves. Tu viendras toujours du côté où le soleil se lève. Et si malgré ça j´arrive à t´oublier, j'aimerais quand même te dire : Tout ce que j´ai pu écrire aura longtemps le parfum des regrets.
Revenir en haut Aller en bas
https://murderouswizards.forumgratuit.be/t352-sirius-b-foule-sent

Rabastan Lestrange

Rabastan Lestrange
DEATH EATERS

PSEUDO : Northern Light
LETTRES SECRÈTES : 103
AVATAR : (sexy) Colin O'Donoghue
ÂGE : 29 ans, c'est pas si vieux en fin de compte
PROFESSION : Mangemort, what did you expect ?

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMar 29 Avr - 17:03





Let Chaos Destroys
sujet commun


    La raison de ma venue ? Je ne la sais même plus. Mes yeux rivés sur elle, je l'avais reconnu au premier regard. Des cheveux châtains si purs, une silhouette si légère et parfois, un regard curieux autour avec mes oreilles ne se délectent que de trop son rire explosif. Le hasard peut-être si cruel... Androméda. Je la fixe depuis quoi... une bonne vingtaine de minute oubliant qu'une pauvre chouette parlait sur une estrade. Je n'ai pas fait exprès, je ne savais pas qu'elle venait. J'aurais préféré l'éviter, mais le sort à décider d'être farceur avec moi. Bellatrix n'est pas loin, mais pour être franc, en cet instant je me fiche de sa présence... non, je préfère dévorer des yeux le fruit pourri de mes convoitises. Rage, haine, envie de meurtre... jalousie, envie, amour... tant de sentiments vis à vis d'une personne. Je respire calmement, ajustant ma capuche. Je ne dois pas avoir l'air suspect, je suis recherché après tout. Même si le Ministère n'est pas capable de voir le poison quand il est en face de lui, il vaut mieux être prudent. Je réussi à décrocher mes yeux de la douce et perfide créature, balayant du regard les personnes autour de moi. Quelques mangemorts, des sangs-purs de renom, mais également une majorité de sous-race, sont présents, confinés dans une même pièce... Il est dangereux de placer dans le même enclos les loups et les pauvres brebis, non ? Et je ne savais pas à ce moment présent à quel point j'avais raison.

    Etincelle, étincelle, virevolte petite flamme, embrase donc l'univers...

    Une foudre rougeoyante tranche subitement l'air et atteint avec une rapidité folle l'estrade. Le sort déclenche une panique générale, quelqu'un me bouscule, je m'effondre par terre perdant de vue Andromeda rejoignant l'étage de la poussière. J'entends les sorts exploser un peu partout, le délicieux bruit de la Magie. Un sourire entreprend mes lèvres, je me relève subitement sortant ma baguette avec une rapidité folle virant deux ou trois personnes lambdas de mon passage histoire d'avoir un état de la situation. Rapport : Chaos. Aucune sortie, tout le monde s'affronte et les sortilèges impardonnables trahissent la présence écrasante de mangemort dans la salle, mais il est idiot de ne pas penser que l'Ordre peut-être derrière tout ça, c'est une organisation futée à ne pas prendre à la légère. J'ai perdu de vue ma belle sœur qui doit sans doute en ce moment même, en train de s'amuser comme une folle enfin... comme d'habitude. « REDUCTO ! », mon adversaire prit le sort de plein fouet, volant un peu plus loin. Je n'ai aucune envie de me salir les mains, simplement trouver une issue pour sortir de ce piège à rat au plus vite. J'évite quelques sorts, répondant avec plaisir via l'éclair verdâtre. Je retire ma capuche gênante et j'avance. Mais mon regard se pose à nouveau sur elle se battant avec force... et grâce. Je dois avouer que sa rage de vaincre me séduit toujours autant... Et pourtant elle doit mourir pour ce qu'elle a fait... Je brandis ma baguette en sa direction... tu connais le sort Rab', tu as l'envie... alors hurle-le de toute tes forces... Tue-la ! Ma main tenant ma baguette tremble, j'ai le bonne axe... Que ma fureur se déverse...

    « AVADA KEDAVRA ! »  

    L'éclair vert jaillit soudainement percutant de plein fouet le Mangemort s'apprêtant à attaquer Andromeda et son acolyte... Qu'est ce que tu as fais... Je fixe l'homme de mon propre camp, allongé au sol fixant le plafond, sans vie. Ma précision est parfaite je ne pouvais avoir manquer ma cible... Je recule... ça recommence... cette sensation d'oppression... j'ai besoin d'air, je me retourne, je grogne en distribuant les sectumsempra au moindre individu s'approchant de moi... j'allais la tuer... j'allais le faire... et... L'univers devient sourd autour de moi... qu'est ce que tu as fait... et si quelqu'un t'avait vu... défendre cette... Rab... je m'approche enfin du mur, évitant quelques sorts... Respire... respire...


Revenir en haut Aller en bas

Rodolphus Lestrange

Rodolphus Lestrange
DEATH EATERS

PSEUDO : /
LETTRES SECRÈTES : 299
AVATAR : Ian Somerhalder
ÂGE : 31 ans
PROFESSION : Mangemort à temps plein.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyMar 29 Avr - 18:13



Pureté au milieu de la misère. Rodolphus ainsi que les autres Mangemorts, tristes personnes non-invitées à ce magnifique discours, se retenait. Applaudissements. Bravo. Posté à quelques mètres de Bellatrix, tout aussi encapuchonnée que lui, ses yeux froids se portèrent sur le reste de la plèbe. Il lui semblait avoir entendu un sort fuser. Craquement de l'air si caractéristique de la magie, Rodolphus, les mains dans ses profondes poches de sorcier, tint un peu plus fermement sa baguette. L'adrénaline commençait à monter. Et au milieu de cris qui se faisaient entendre, le Lestrange vit au final, ces fameux éclairs. Sorts lancés à tout va, et lui en plein milieu. Parant avec la rapidité et l'adresse qui avaient fait sa petite postérité du temps ou il était encore à Poudlard, il s'assura non sans peine de ne pas quiter du regard sa femme, heureusement plus en retrait que lui.
Reculant petit à petit de l'endroit ou il était avant que le chaos ne s'installe, il la perdu cependant de vue, en cherchant à comprendre ce qui se passait réellement. Certes, enlever les vies de ces adorateurs d'un Premier Ministre aussi stupide que naïve n'était pas une mauvaise chose ; mais contrairement à sa bien aimée, Rodolphus savait mettre de côté son plaisir à se battre, au profit de l'organisation.

« AVADA KEDAVRA ! »  

La voix trop familière de son frère surgit derrière lui. Dans la précipitation, et n'ayant été concentré que sur Bellatrix, il en avait oublié la présence de Rabastan. Tournant la tête dans sa direction, le Mangemort vit clairement l'éclair au vert si caractéristique jaillir de la baguette du Lestrange, avant de finir sa course en plein coeur d'un autre de leur cammarade, à une dizaine de mètres de lui. Comment s'appellait-il ? Spencer ? Le fait était que son frère avait tué l'un des leurs. Gardant son calme afin de ne pas voir sa capricieuse baguette le trahir, Rodolphus se contenta de dévier les sorts sans en jetter, jusqu'à atteindre son protégé, qui s'était replié sans aucune protection près d'un mur. « Rabastan c'est moi. »  Posant sa main avec une poigne peut-être un peu trop forte sur l'épaule du concerné, il chercha à capter son regard perdu, maintenant du bout du bois de chêne rouge, un charme de bouclier. « Reprends-toi, et continue. Ne laisse pas la panique t'envahir à ton tour, tu es un Lestrange. »


_________________

So much blood, pure or dirty
Le sang n'a pas de valeur. On ne vend pas son sac d'hémoglobine au kilo. Le sang a sa propre pureté, sa puissance. Le sang, c'est une sélection naturelle des sorciers. Nous sommes les prédateurs, ces sanglants reptiles. Nous sommes ce qui doit être et ce qui sera toujours. Les Dominants. Les Puissants.

(c)Mags


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Jeu 1 Mai - 17:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Andromeda Tonks

Andromeda Tonks
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : inkheart. (ophé)
LETTRES SECRÈTES : 174
AVATAR : meghan ory.
ÂGE : vingt-cinq ans.
PROFESSION : employée au département des jeux et sports magiques.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 16:25



Andromeda resta là quelques instants, les yeux fixés sur le corps de la jeune stagiaire, étendu sur le sol tel une poupée brisée. Son visage juvénile était figé dans une expression de peur terrible, ses yeux fixes observant le combat sans le voir, les éclats des sortilèges qui s’entrechoquaient se reflétant dans ses prunelles vitreuses. Une petite sorcière pleine de vie. Des rêves pleins les yeux, des envies plein la tête. A peine plus qu'une gamine, tuée par cette guerre pour avoir été la au mauvais moment, sans jamais avoir pu vivre sa vie. Doucement, Andromeda se pencha pour fermer les yeux clairs de la petite, murmurant un juron étouffé. « Oui. Ils paieront. » La jeune femme se releva, lançant un dernier regard vers le corps de la gamine avant de s'éloigner d'un pas rapide. La mort. Sale et inutile. Victimes de ces idéaux de sang et de pouvoir. La jeune femme balaya à nouveau la pièce du regard. Un peu plus loin, Remus combattait aux côtés de Sirius, son cousin tandis que son vieil ami Stan venait de se défaire du mangemort qu'il combattait, s'en débarrassant d'un sortilège de crache-limace particulièrement incongru mais efficace, à l'image du sorcier.  Soudain, une explosion retentit à quelques mètres d'Andromeda, la précipitant sur le sol avec violence. « Aaaaah ! » La jeune Tonks poussa un cri en sentant le choc sur son bras déjà blessé, se mordant les lèvres pour tenter de juguler la douleur. Autour d'elle, les corps tombent, de plus en plus nombreux. Morts, blessés. Le chaos. Attrapant sa baguette en crachant un juron, la jeune femme lança une série de stupéfix informulés autour d'elle. Déterminée. La rage de vaincre le tenaillait le ventre avec force, se mêlant à l’adrénaline qui faisait bouillonner son sang dans ses veines. Ne pas faillir. Se battre pour sa vie. Pour son monde. Combattre pour ses idéaux. Pour l'espoir. Un éclair vert se dirigea vers elle en un sifflement aigu, forçant la sorcière à effectuer un roulé-boulé pour l'éviter tandis que sa baguette roulait un peu plus loin. Andromeda jura, désarmée, elle était vulnérable avant de pousser un cri en voyant, se tenant à deux pas d'elle, un mangemort qui tendit sa baguette vers elle, ses lèvres murmurant le début du sortilège de mort lorsque tout à coup, un éclair vert le heurta de plein fouet. La jeune femme ne se laissa pas prier, profitant de ce laps de temps tant inattendu pour se saisir de sa baguette, appréciant la sensation si rassurante du bois contre ses doigts et la douce chaleur qui se rependait en elle au contact de l'instrument magique. Andromeda leva les yeux vers l'origine de l'éclair vert qui avait tué son agresseur, et vit avec surprise une silhouette qu'elle aurait reconnu entre mille. « Rabastan... » murmura-elle en reconnaissant l'homme qu'elle aurait du épouser, et qu'elle avait quitté le jour même de leurs fiançailles. Elle resta quelques secondes à l'observer se faire accoster par son frère, ses yeux fixant l'homme qui aurait du être son époux, mille questions fourmillant dans son esprit. Pourquoi ? Un sortilège s'écrasant à quelques centimètres de là ou elle se tenait la ramena à la réalité. Andromeda lança un dernier regard vers Rabastan, lui adressant un signe de tête. « Merci. » chuchota-elle, avant de se remettre au combat. Elle n’oubliait pas son combat, jamais. Malgré ce geste, il restait son ennemi. L'oublier pourrait être fatal.

 

_________________

every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take i'll be watching you. every single day and every word you say, every game you play, every night you stay., i'll be watching you.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 17:45

Ce n’était pas dans ses habitudes d’arriver en retard mais cette fois-ci elle avait raté le discours. La jeune sang-mêlé arriva alors que la Ministre quittait la pièce, elle accourait à travers la foule et voir qu’elle avait raté le discours qui serait sûrement dans les manuels d’histoire de la magie pour la décennie prochaine l’attrista un court moment. Elle ne se souvenait plus de la raison pour laquelle elle était en retard. Etait-ce réellement important maintenant ? A la minute où la Bagnold avait disparu, des jets de lumière apparaissaient de tous les coins. Marlene regarda tous ces sorts qui fusèrent et elle a cru en voir l’auteur qui avait ouvert le feu disparaître dans la foule. Elle dégaina furtivement sa baguette et pendant un instant, elle regretta d’être arrivée en retard. Elle aurait dû ne pas venir du tout mais c’était égoïste de penser ainsi. Elle ne trouvait pas ses amis seulement des sorciers et sorcières tout autant banals les uns que les autres se battre entre eux. Ils étaient déjà tous destinés à mourir, pourquoi encourager leur déchéance maintenant ? Et enfin les mangemorts. Ces cagoules noirs débarquèrent en masse, c’était donc eux. Elle marchait doucement, observant les mouvements et cibles des attaquants. Elle se souvenait très bien de ce qu’on lui a appris : réfléchir d’abord, agir ensuite même si la brunette avait son côté téméraire qui semblait parfois suicidaire. Un sort la toucha, un stupéfix qui la poussa à manger le sol. A plat ventre sur le sol, elle prit sa baguette qu’elle avait lâchée à quelques centimètres et se releva. « Voilà ce qui m’arrive quand j’écoute le vieux. » Se murmura-t-elle dans sa barbe. Elle fit quelques pas et un premier sort sortit de sa baguette en direction d’un mangemort masqué. Elle avançait à travers la foule et les civils tombaient tous un par un, il n’y avait plus que les combattants de l’ordre et quelques sorciers pour se battre correctement. « Levicorpus. » Le corps qu’elle visait s’éleva en l’air et retomba au sol subitement, cassant sûrement la colonne vertébrale de sa victime. Et elle continuait ainsi jusqu’à ce qu’elle arrive devant Remus qui était cachée par Andromeda et Sirius. Elle tourna la tête et elle remarqua les frères Lestrange. Elle reconnut facilement Rodolphus avec qui elle a eu une altercation désagréable et son jeune frère Rabastan qu’elle ne connaissait pas encore. C’était le moment idéal pour faire connaissance, n’est-ce pas. Et puis, l'un d'entre eux avait attaqué Andromeda, Marlene se devait de répliquer et protéger l'Ordre. Elle s’avança vers les deux mangemorts et elle élança son bras de manière à fendre l’air du bas vers le haut de sa baguette. L’aîné se vit projeter contre le mur et le cadet fut privé de sa respiration. « Caedes. » Avait-elle prononcé en visant Rabastan. Elle se souvenait de ce sort qu’elle avait créé avec Peter pour faire taire les filles énervantes. Si elle tenait le sort suffisamment longtemps, ça pouvait le mener à la suffocation et donc la mort.
Revenir en haut Aller en bas

Rabastan Lestrange

Rabastan Lestrange
DEATH EATERS

PSEUDO : Northern Light
LETTRES SECRÈTES : 103
AVATAR : (sexy) Colin O'Donoghue
ÂGE : 29 ans, c'est pas si vieux en fin de compte
PROFESSION : Mangemort, what did you expect ?

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 19:38





Let Chaos Destroys
sujet commun



    Respire Rab... Je touche le mur, secoue la tête qui me torture. Je fixe ma baguette dans ma main tremblante. Qu'est-ce que tu as fais ? « Rabastan c'est moi. » , une douce voix qui perçait ma confusion, mon cœur battant de plus en plus rapidement. Je grognais de douleur, tout tournait autour de moi. Les bruits se mélangeait en un bruit strident. Je sens sa main se poser sur mon épaule, se glissant autour de mon avant bras pour me soulever avec force. Il tente de plonger ses yeux dans les miens, de me raisonner, mais je suffoque, je sens la sueur ricaner sur mon front et une chaleur geler mon corps. Chut Rab... Calme-toi... calme toi... je fixais le sol, je tente de connecter mon regard avec celui de mon frangin, mais les souvenirs s'entrechoquent, premier baiser, trahison, premières crises. J'arrive en vain à me plonger dans sa pupille... une force colossale émane de son corps, je peux la sentir. Il me dit de me reprendre, de faire honneur aux Lestrange. J'ai échoué et je continue d'échouer, plus j'avance, plus mes jambes me font mal dans ce chemin noiraude. Je n'arrive plus à avancer... J’entrouvre mes lèvres et je murmure : « Mon sort n'aurait pas du dévier... j'étais à deux centimètres de la tuer... j'étais à deux centimètres de voir son misérable cadavre Rod... mon sort a dévié... elle aurait du mourir... » , je susurrais des mensonges que je tentais par dessus-tout de croire... Je ne suis pas un traître... je ne suis pas un traître.
    Requiem infâme, il hurle... en mon crâne. Ma main de plus en plus faible tente de tenir ma baguette qui glissait entre mes doigts. Puis la folle arriva. Le déchet, l'ignominie, la catin, le résidus, l'idiote pour ne pas dire un mot que j'adore : La pétasse. L'humaine brandit sa baguette, expulsa ma seule béquille loin de moi et le sort percuta ma gorge. Je me plaquais contre le mur ma respiration se bloquant d'un coup. Elle venait de s'attaquer à moi, tout comme une douche froide, mes idées éclatèrent pour n'en soulever qu'une : la tuer. Je brandis ma baguette, fais le mouvement du sectumsempra le formulant dans mes pensées... sauf qu'une douleur arracha ma main. Le sort ne toucha pas sa cible, il n'avait jamais été produit. Je commence à paniquer brandissant ma baguette en l'air, sauf qu'elle résistait,  de profondes coupures apparaissaenit sur ma main la tenant : elle se retournait contre moi. Celle qui autrefois faisait ma force, celle qui m'avait juré fidélité, avait décidé de m'abandonner ? Comme si... via cette haute trahison, on m'avait puni de pouvoir, de force, de... mon ascension. Je grimace de douleur les taillades se multipliant sur ma main... tandis que je manquais de plus en plus d'air, ma vision floue... je titube, ma baguette tombe, roule par terre au loin... je m'effondre au sol essayant de garder au maximum ma respiration... Est-ce déjà fini ? Désarmé par une sang-de-bourbe ? Une impure ? C'est ça à quoi on va résumer ta vie Rabastan ? Trop faible... trop... pathétique...

    Trop Humain.


Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 20:05

Il savait que surprendre une sorcière en plein combat n’était pas une bonne idée mais il fallait tirer d’ici le plus de membres de l’ordre possible, surtout ceux qui avaient une fille de six ans qui les attendaient à la maison. Andromeda avait pointé sa baguette sur lui mais l’abaissa quand elle reconnu son visage. Elle félicita son geste quand il envoya valser à quelques mètres plus loin un sorcier qui les avait visé avec un sort. « Je ne fuirais pas. Je refuse. » ajouta-elle, l’air farouche. Remus soupira, ce n’était pas le moment de commencer à argumenter de toute manière alors si elle ne voulait pas fuir tant pis. Elle fit dévier un sortilège de leur trajectoire et il vit son regard se poser un peu plus loin derrière lui. Défiant toute prudence il baissa sa baguette pour suivre du regard ce qui avait attiré l’attention de la jeune femme. Une jeune femme, qu’il ne connaissait pas, gisait morte sur le sol les yeux encore grands ouverts. Il glissa ses dents sur ses lèvres, la colère que provoquait les meurtres d’innocents montaient en lui aussi surement qu’elle montait en Andromeda. « Ces sales fils de goules paieront pour ça. » Il hocha la tête. « Tous, ils finiront tous par payer pour ça. » et il le pensait, selon lui justice serait faite un jour ou l’autre même si le jeune Lupin savait également que dans de nombreux cas la justice prenait de bien étranges formes. Le bouclier magique de la jeune sorcière tint encore un peu avant de lâcher et à ce moment-là Remus entendit la voix de son ami Sirius près de lui. « Tu pensais quand même pas pouvoir t'amuser sans moi Lunard ! » Remus eut un sourire aux lèvres, mais il fut bien vite effacé en voyant un éclat de lumière jaune passer à quelques millimètres devant ses yeux. Un mauvais lanceurs qui l’avait raté que de peu, il tourna la tête vers l’inconnu et lança un sortilège qui rebondit sur un bouclier magique. « Je me doutais que tu ne raterais ça pour rien au monde, Sirius. » répondit finalement Remus. Il baissa le regard un instant, un éclair rouge avait attiré son attention, un éclair sortit de la baguette de son ami. Il tourna la tête et vit au loin Bellatrix, la folie dansait derrière ses prunelles noires et toute son expression corporelle transpirait la joie de voir des sorciers tomber autour d’elle. « Pas maintenant Patmol. » souffla Remus, il n’était pas certain qu’un combat entre Bellatrix et son cousin était la meilleure idée du monde, bien que Remus ne doutait pas des qualités de jouteurs de son ami il ne doutait pas non plus de celle de Bellatrix et elle avait un avantage : son manque de culpabilité la rendait plus redoutable. Remus vit à peine plus loin Marlene aux prises avec les frères Lestrange. Et il se demanda combien des siens risqueraient délibérément leur vie aujourd’hui. Et finalement il se rendit près d’elle. « Des pulsions suicidaires Marlene ? » Remus leva la baguette, il jeta un oeil derrière lui vers Sirius, espérant qu’il ne se jetterait pas sur Bellatrix mais il préférait prêter main forte à Marlene qui affrontait deux puissants sorciers plutôt qu’à Sirius qui n’en affronterait qu’une. Equilibrer les forces.
Revenir en haut Aller en bas

Rodolphus Lestrange

Rodolphus Lestrange
DEATH EATERS

PSEUDO : /
LETTRES SECRÈTES : 299
AVATAR : Ian Somerhalder
ÂGE : 31 ans
PROFESSION : Mangemort à temps plein.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 20:48


« Mon sort n'aurait pas du dévier... j'étais à deux centimètres de la tuer... j'étais à deux centimètres de voir son misérable cadavre Rod... mon sort a dévié... elle aurait du mourir.. » Il balbutiait. Le rictus qui se dessinait sur son visage sans qu’il ne le veuille fit écarter les paupières de Rodolphus, unique témoin du désarmement qu’il ressentait face à son petit frère réduit à un état si misérable. Bien qu’il ne l’ai qu’entre-apperçue en regardant le Mangemort s’écrouler sous le sort de Rabastan, l’héritier Lestrange se doutait que la cause du volte-face de son frère se prénommait Andromeda. Le sort de protego que jusque là il avait réussit à maintenir se brisa de lui-même, baguette réagissant en écho aux sentiments haineux et soudains du Mangemort.
Juste au bon moment pour que cette catin arrive de nulle part et les projette tous les deux. Les deux frères ne l’avaient pas vu arriver, et c’est ainsi que Rodolphus se retrouva propulsé dos contre un mur. Son regard quittant momentanément son cadet afin de voir qui était l’agresseur, il remarqua avec délice encore fraichement mélangé de haine la silhouette déjà connue de.. Comment s’appelait-elle déjà ? Marchant avec détermination, la baguette pointée sur son frère, il la vit se faire rejoindre par un homme. Un peu sonné, Rodolphus regarda l’inconnu parler à Marlene (c’était ça, Marlene), sans réaliser ce que faisait son frère. Reprennant son esprit, il tourna la tête vers son frère pour voir l’horrible spectacle qu’il était.

Du bout de sa baguette coulait du sang. Son sang – leur sang. Et sa bouche, qui s’ouvrait, encore et encore, pour prendre un air qu’il n’arrivait plus à respirer.. FINITE D’habitude c’était lui, c’était eux qui étouffaient lentement leurs victimes pour s’amuser, pour les torturer. Son esprit, dopé à l’adrénaline et à la rage qui se créait à la vue de Rabastan, devint soudainement beaucoup plus pointu et acéré. Après s’être assuré que son finite incantatem avait fonctionné sur son frère, il se posta devant. Non pas comme le martyr d’une tragédie grecque, bouclier humain et belles valeurs, mais comme l’outil de la défense des siens. Lui qui ne souriait presque jamais dans ces situations, lui qui gardait en toutes occasion un sang froid, son visage figé dans un masque de cire sans expression, lui qui voyait son frère, au sol derrière lui, lui Rodolphus murmura avec délice : « Feudeymon »
Et les lions, serpents et autres hydres s’abattirent droit sur cette trainée et l’autre, animant pour une fois les pupilles d’un froid glacial du Mangemort. Se retournant, il applica avec rapidité des sorts de soin et conseilla à son frère de partir – et vite. Le sort de feudeymon requiert du contrôle, et Rodolphus, dans sa joie vengeresse, ne le gardera pas longtemps.

_________________

So much blood, pure or dirty
Le sang n'a pas de valeur. On ne vend pas son sac d'hémoglobine au kilo. Le sang a sa propre pureté, sa puissance. Le sang, c'est une sélection naturelle des sorciers. Nous sommes les prédateurs, ces sanglants reptiles. Nous sommes ce qui doit être et ce qui sera toujours. Les Dominants. Les Puissants.

(c)Mags
Revenir en haut Aller en bas

Adelaine Bulstrode

Adelaine Bulstrode
DEATH EATERS

PSEUDO : MiniBouh
LETTRES SECRÈTES : 120
AVATAR : Jaimie Alexander
ÂGE : 28 ans
PROFESSION : Secrétaire au Bureau de désinformation

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 21:26

Le discours de la ministre s'était fini. Il y avait eu quelques applaudissements. Moi, je m'étais simplement retournée pour regagner mon bureau aussi vite que possible, n'appréciant pas cette foule aussi dense. Et en quelques secondes c'était devenu l'enfer. Je ne sais pas d'où était parti le premier sort mais je me souvenais avoir entendu hurler, hurler de peur ou hurler un protego. J'avais été poussée dans un coin, tombant au sol. Mon équilibre n'était qu'une légende. Je restais stupéfaite quelques secondes pourtant. Une attaque ici au ministère. Une attaque dont je n'avais pas au connaissance avant. Dégainant ma baguette alors que je voyais les sors fuser, je me relevais pour courir me mettre à l'abri. Très courageux... on savait pourquoi je n'étais pas allée à Gryffindor. Cachée des regards pourtant, je ne transplanais pas. Non, je calmais mon rythme cardiaque, essayant de respirer posément, ce qui m'était soudainement très compliqué. Reprend toi Adelaine, reprend toi ! Ne pas céder à la panique comme je commençais à la faire de plus en plus régulièrement. J'avais plusieurs choix et pourtant, instinctivement, je sus lequel je prenais. Ils nous avaient attaqué, en public... D'un simple sort, un masque noir apparu dans mes mains et je l'installais sur mon visage, détachant la ceinture bleu de ma robe de sorcière, celle qui me démarquait du reste. Il était hors de question qu'on me reconnaisse mais je ne faillirais pas à mon devoir. Inspirant grandement, je sortis de ma cachette. Je ne mis pas longtemps à être réparée ou attaquée par mégarde, je ne sais, mais j'esquivais un sort d'un petit bond sur le côté. STUPEFIX J'eus le plaisir de voir ma victime tomber raide, pas mort mais raide tout de même. Un sourire satisfait se dessina sur mon masque. J'étais pas aussi sadique que d'autres mais voir les gens tomber au tour de moi avait quelque chose d'enivrant. Si bien, que je me jetais également dans la bataille, évitant les sorts et les rendant à leur propriétaire. Je profitais toutefois d'un léger répit pour jeter un coup d'oeil globale à la situation. Ca envoyait des sorts de partout. J'aurais presque pu avoir du mal à reconnaître qui était de quel camp si je ne connaissais pas aussi bien les visages de ceux qui étaient du mien. Je repérais par exemple Bellatrix aux prises avec son traite de cousin, et qui n'avait visiblement aucunement besoin de mon aide. Je vis aussi son mari faire... ce qu'il n'aurait probablement pas du faire. Un Feudeymon ? Il est fou... J'en restais presque estomaquée, me reprenant assez vite pour murmurer un protego à son égard, le voyant face à deux personnes que je n'identifiais pas sur le moment. S'il perdait le contrôle de son sort, il en était fini du ministère mais aussi fini de nous. Et je désirais vivre encore un peu. Gardant ce sort dans mon champ de vision, je fis volte-face pour balancer un sort dans la tronche de je-ne-sais-pas-trop-qui. Il nous fallait créer une porte de sortie pour se sauver du pétrin dans lesquel nous nous étions jeter.

_________________
Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞


Revenir en haut Aller en bas

Lily Potter

Lily Potter
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : broadsword. (anna)
LETTRES SECRÈTES : 591
AVATAR : myself.
ÂGE : vingt ans.
PROFESSION : médicomage titulaire à l'hôpital ste-mangouste.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyJeu 1 Mai - 23:15

they will not control us, we will be victorious
Elle ne savait pas si c'était une bonne chose de rester. A vrai dire, à ce moment-là, Lily n'était plus sure de rien. Elle avait été de garde à l'hôpital toute la nuit précédente et ne se souvenait même plus la dernière fois elle avait pris quelques minutes de repos. Mais cette soirée était particulière et elle tenait à rester active, afin d'être prête à intervenir si de malheureux évènements venaient à se produire. La Ministre devait faire son discours et seul Merlin pouvait savoir ce qui allait se passer dans une endroit rempli de personnes aussi importantes. Elle était donc restée de nombreuses heures devant les cheminés du hall d'entré, entourée de collègues de travail, son sac rempli de potions et de matériaux de soin à porté de main. Et puis ce qu'ils redoutaient tous avait évidemment fini par arriver : un sorcier était apparu, l'air apeuré et l'épaule ensanglanté, suppliant qu'on le soigne. Sans perdre une minute, la rouquine s'était alors engouffrée dans l'une des cheminées, priant secrètement pour que rien de grave ne soit arrivé à ses proches. « Ministère de la magie... » avait-elle chuchoté, la voix quelques peu tremblante, tout en lançant à ses pieds la poudre de cheminette qui l'avait enveloppé dans une fumée verte. Arrivée à destination, le spectacle qui s'offrait à elle lui déchira l'estomac. Les sorts fusaient partout dans l'atrium, les hurlements ne s'arrêtaient pas. Au sol jonchaient une multitude de corps inertes et sans vie pendant que d'autres se tordaient de douleur. Et au milieu de tout ça, il y avait l'Ordre du Phénix, face à des mangemorts. A la vue de tout ce carnage, Lily se sentit bouillir de l'intérieur. « Andy, Churchill, par là-bas ! Marcus, suis-moi ! » Puis elle fit signe à son coéquipier de la suivre en courant, tentant au mieux d'éviter les sorts et en en lançant quelques uns au passage. Au milieu de la foule, elle reconnu quelques visage familiers tels que Remus, Sirius et... Marlene. Alors qu'elle était en train de faire un garrot à un sorcier à terre pour ensuite lui administrer une paumade destinée à freiner une hémorragie, elle vit son amie s'avancer vers deux mangemorts, baguette en main. Tout allait vite, bien trop vite. Son regard ne cessait de jongler entre le sorcier qui à présent, criait, tant la douleur lui était insupportable et son amie, qui semblait prendre le dessus sur ses adversaires. « Ca va faire mal ! Très mal ! Mais ils ne faut absolument pas que vous bougiez, vous m'avez bien compris ??? Surtout, ne bougez p- » Un cri strident retentit tout à coup dans l'atrium, plus fort que jamais. Lily se retourna vivement vers Marlene et Remus et vit alors l'un de ses adversaires, la baguette braquée sur son amie, lançant un feudeymon. « MARLENE ! » Elle n'en croyait pas ses yeux, ce n'était pas possible. « PROTEGO ! » Elle avait lancé le sortilège à son amie sans même y réfléchir, de façon désespérée. Ce simple sort ne pourrait jamais protéger quiconque face à un feudeymon mais elle devait tenter le tout pour le tout, quitte à soigner et se battre en même temps.

_________________
⊹ we should never be afraid to die
They will not force us, They will stop degrading us, They will not control us, We will be victorious...
Revenir en haut Aller en bas

Ambre Travers

Ambre Travers
COLLATERAL DAMAGE

PSEUDO : LYDIA, aka laure.
LETTRES SECRÈTES : 445
AVATAR : willa holland.
ÂGE : dix-neuf ans, née en 1961 lors d'un mois de janvier.
PROFESSION : employée au sein du département de la coopération magique internationale, au ministère de la magie, au bureau international des lois magiques.

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyVen 2 Mai - 8:16



second sujet commun

bataille au ministère de la magie


La bataille faisait rage, et les sorts fusaient de tout côté. Ambre venait à peine de se sortir d'une misère inimaginable, où elle avait failli se faire désarmer, mais bien vite, elle remarqua que la force des sortilèges se faisait plus intense. Malgré sa soif de pouvoir et son envie d'en découdre, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une certaine peur. Elle craignait pour sa vie. Ses prunelles dorées se lançaient partout dans l'atrium, où des lumières de toutes couleurs se jetaient dans tous les sens. « Protego ! » avait-elle lancé, lorsqu'une fusée blanche se dirigea vers elle, menaçant son joli minois. Ses yeux ravagés par la fureur cherchèrent le destinataire de ce sort, mais elle ne réussit pas à l'identifier. Tout à coup, deux hommes l'entourèrent ; certainement pensaient-ils voir en Ambre un mangemort. Un sourire déforma leur visage. Ambre, affolée, mais essayant de se calmer, observa la salle avec attention. Au dessus d'elle se trouvait un énorme lustre. Ses prunelles semblèrent soudainement scruter cet objet avec attention. Elle lança son bras en direction du lustre, pour le faire tomber sur un des hommes, puis, dans un élan de folie, pointa sa baguette sur l'autre en criant : « Obscuro ! » Dès lors, l'homme sembla aveugle, et sa vue brouillée. Ambre en profita pour s'échapper à toute vitesse.

Dans sa fuite, ses prunelles furent immédiatement accaparées par un énorme incendie déferlant sur deux femmes, probablement épaulées par un homme très légèrement en retrait. Ambre en avait déjà entendu parler ; une sang mêlée et une née moldue. Le créateur du feu, à sa grande surprise, n'était autre que Rodolphus Lestrange, aux côtés d'un homme semblant à peine plus jeune que lui. Surement son frère Rabastan, si elle en croyait ce que l'aîné lui avait dit de lui. « Alors Rodolphus, on s'en prend aux femmes ? Ne te salis pas au contact de leur sang impur, surtout. » avait-elle lancé sans réfléchir, sa voix sonnant comme un sifflement de serpent. Un sourire démoniaque dévoila des dents d'une blancheur éclatante, tandis qu'elle prenait garde de ne pas être touchée par ce feu incontrôlable. Reculant de quelques pas derrière Rodolphus, elle préféra ne pas prendre part à ce massacre. Après tout, elle travaillait au ministère, et se montrer complice avec un Lestrange n'était pas bon en ces lieux. Mais dans toute cette agitation, Ambre n'avait pas vu le sale état de Rabastan. Elle se dirigea à toute vitesse vers lui. Ambre avait bien trop de respect pour Rodolphus, pour laisser son frère aussi mal en point. « Doucement, doucement.. je vais t'aider. » lui disait-elle, essayant tant bien que mal de le calmer. Elle prit sa baguette et la pointa tout doucement sur la main de l'homme, là où quelques blessures se trouvaient. Ambre voulait le soigner. « Episkey ! » lança t-elle. Quelques blessures se refermèrent, mais pas les plus grosses. Le sort ne pouvait que soigner les petites plaies, rien de plus. Elle voulait lancer le sort Vulnera Sanentur, mais n'était pas assez puissante pour ça, elle le savait. Elle aurait mis toutes ses forces, en vain. Elle se posta alors aux côtés de Rabastan. « C'est bon Rodolphus, je m'occupe de lui. » avait-elle lancé, sans réfléchir. Elle n'avait aucun moyen de savoir s'il s'agissait réellement de Rabastan, mais quelques ressemblances persistaient entre les deux hommes. Ambre savait qu'elle ne ferait pas le poids si elle devait combattre seule pour protéger Rabastan.


_________________

∞ we were born to die, don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough and the road gets tough, i don't know why. keep making me laugh, let's go get high. the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime.
Revenir en haut Aller en bas

Dedalus Diggle

Dedalus Diggle
ORDER OF THE PHOENIX

PSEUDO : Orcanie
LETTRES SECRÈTES : 70
ÂGE : 24 ans
PROFESSION : contrôleur du Magicobus

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  EmptyVen 2 Mai - 21:19




Dedalus ne se rendait jamais au Ministère et ça ne pressentait rien de bon à son goût de s'y rendre lorsque vous n'avez pas un bureau attitré à votre nom qui vous attend. Aussi, lorsque le Chef du service dédié aux Transports Magiques l'a convoqué à une heure aussi matinale dans son bureau, Ded en avait « gros sur la patate ». Il n'avait même pas eu le courage de s'arrêter chez le boulanger pour sa traditionnelle brioche et avait même décliné la tasse de café proposée par Ernie. Diggle avait un mauvais pressentiment.
Il avait été presque surpris du ton doucereux du vieux taciturne qui lui servait de patron, tout autant que ses questions sur la nature du sang des passagers du Magicobus et de leurs destinations concernant les né-moldus. Le jeune homme avait d'abord souri niaisement, pensant qu'il s'agissait d'un blague. Mais son interlocuteur, l'air toujours sévère persistait dans son entêtement et sa curiosité mal-placée. Ded lui avait alors répondu, aussi détaché qu'un Troll dans une marre de boue « Jusqu'à présent, la nature du sang n'est pas une contrainte d'accès au Magicobus, je n'ai donc aucune raison d'importuner les passagers à ce sujet ... Et vous pouvez rassurer les commerçants, le Chemin de Traverse occupe toujours la première place dans le classement des destinations. » Le vieillard était resté un long moment silencieux, comme s'il attendait que quelqu'un lui chuchote un ordre, au bout d'une bonne dizaine de minute, il laissa son employé quitter le bureau.

Dedalus avançait, songeur, dans les couloirs du Ministère, il se rendit compte qu'il s'était perdu en tombant sur la foule venue écouter la Ministre dont le discours était prévu bien après son rendez-vous. Il s'agglutina aux badauds, écoutant d'une oreille distraite, plus concentré à observer les visages qui formaient cette masse informe et irrégulière. Un claquement résonna dans l'air puis des cris, le jeune homme fût bousculé avant même qu'il ne réalise ce qui se passait. Des éclairs surgissaient de part et d'autre du Grand Hall du Ministère. L'atmosphère était devenue pesante. Dedalus attrapa sa baguette, il n'était pas prêt à en découdre avec les fauteurs de trouble mais trouver une issue pour virer tous ces innocents des lieux était peut-être dans ses cordes. D'autres sorciers s'acharnaient déjà à protéger les autres, sûrement des membres de l'Ordre, des Aurors, ou des fous ... Ded était pour la première fois confronter à une telle situation et il ne ressentait en rien l'adrénaline, ni le gisement que pouvait faire naître ce mélange de stress, de concentration et de peur. Il esquiva des sorts, en lança, sans y réfléchir. Il n'était plus qu'un robot qui oeuvrait pour sauver sa peau, au mieux les personnes qui l'entourait. Il aperçu des visages familiers, la petite Mckinnon qui faisait face aux Lestranges, si sa vision ne le trompait pas, l'un d'eux lança un feudeymon. Le jeune homme vérifia que ses pétards étaient toujours dans sa poche, il sentit contre sa poche leur contact familier et rassurant, il traînait avec lui comme son ombre ses petits explosifs, les gamins adoraient les lancer dans l'allée du Magicobus, effrayant les petites mamies mais aussi inoffensifs qu'un caniche empaillé. ... « Nom d'un petit hibou, il m'en manque un ! » Monter sur ses pattes comme un lémurien, le jeune homme se mit à chercher son précieux, ce transformant en petite bombe humaine qui ferait plus de dégâts en ces lieux qu'un Troll dans un magasin de porcelaine. Il finit par retrouver son précieux parmi les débris, s'empressant de remettre l'explosif dans sa poche, il fût percuter par un corps, ses doigts lâchant l'explosif qui ricocha sur le sol, une fois, deux fois, trois fois … avant d'imploser, libérant une épaisse fumée, un feu se développant à la vitesse grand V, d'épaisses flammes s'en libérant pour gagner les hauteurs du Hall. Dedalus s'empressa de lancer un Aguamenti, mais son sort n'eut aucun effet sur les flammes, au contraire, leur ampleur augmentait, dévastant tout sur leur passage. Pour la première fois de sa vie, Dedalus paniquait et était désemparé. Il lança un énième protego tout en s’avançant vers Marlène et vers le brasier.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère    SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

SUJET COMMUN N°2 + bataille au ministère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PBTB ::  :: THE MINISTRY OF MAGIC :: atrium-